Alors que les élections présidentielles 2022 arrivent à grand pas, les débats se cristallisent aujourd’hui sur les thèmes de la crise sanitaire, l’immigration, l’insécurité et le pouvoir d’achat.

Peu de temps d’antenne a ainsi été consacré aux questions concernant les entrepreneurs, dont les bancs s’agrandissent pourtant d’année en année.

En tant que société de portage salarial, qui collabore au quotidien aux côtés d’indépendants, il nous semble que le sujet de l’entrepreneuriat a toute sa place au cœur des débats, et serait même bénéfique, afin de répondre aux enjeux qui en découlent.

Pourquoi les français sont-ils de plus en plus nombreux à choisir l'entrepreneuriat ?

Malgré les incertitudes liées, la crise sanitaire actuelle n’a fait que renforcer l’envie d’entreprendre des français. En 2021, trois Français sur dix étaient entrepreneurs, porteurs de projets ou intentionnistes (source : Ifop).

Le Registre du commerce et des sociétés (RCS) a par ailleurs enregistré la création de 611 264 entreprises en 2021, soit une progression de plus de 30 % à un an d’intervalle. Cela représente près de 150 000 immatriculations de plus qu’en 2020, année déjà record pour l’entrepreneuriat français.

Pourquoi se lancer dans l’entrepreneuriat ?

L’attrait grandissant des français pour l’entrepreneuriat est en grande partie motivé par la volonté d’être indépendant, la quête de sens, le goût du challenge ou la nécessité de créer son propre emploi …

Parmi eux, beaucoup choisissent le portage salarial dans le but d’exercer une activité indépendante en toute liberté tout en profitant d’une solide protection sociale, d’une assurance chômage, d’une cotisation retraite ou de congés payés …
De nombreux avantages qui expliquent que l’entrepreneuriat s’inscrive comme une tendance durable en France.


Une ombre au tableau cependant : de nombreux français se sont ravisés dans leurs projets à cause de la peur d’un revenu d’activité insuffisant ou instable, la complexité des démarches ou les responsabilités engendrées.
Alors que la France affiche l’ambition d’être une start up nation, pourquoi notre vivier d’entrepreneurs en devenir se trouve aujourd’hui contraint à devoir choisir entre création d’entreprise et sécurité économique ?

Favoriser l’esprit entrepreneurial pour soutenir et moderniser notre économie

En quoi soutenir l’entrepreneuriat a-t-il un impact positif sur notre économie ?

Accompagner les entrepreneurs dans leurs projets, c’est aussi participer au maintien d’une économie innovante et productive, et à la création des emplois de demain.

L’esprit d’entreprise pourrait ainsi se présenter comme un “vaccin contre le chômage de masse”, comme l’avance Guillaume Cairou dans sa tribune libre pour Capital, en misant sur “la libération de l’esprit d’entreprise et la redécouverte de la valeur travail dans notre société”.

Sensibiliser dès le plus jeune âge à l’esprit d’innovation, à accepter l’échec et le considérer comme une opportunité, déconstruire le mythe du travail salarié comme seule alternative crédible pour un quotidien “confortable”… Quelques pistes de nature à enclencher la modernisation de notre économie.

Pourquoi l'entrepreneuriat répond-il aux changements de notre société ?

1 CDI sur 2 est rompu moins de deux ans après signature ! 

Une preuve de plus, s’il en fallait, que les aspirations des français ont évolué. Face à ces opportunités trop contraignantes ou qui ne répondent pas aux attentes de nombre de français, l’entrepreneuriat se présente comme une alternative adaptée aux évolutions de notre société. 

Séduisant de plus en plus chaque année, l’entrepreneuriat rassemble une communauté d’indépendants grandissante en France : plus seulement à Paris, mais aussi à Lille, en passant par Lyon, Rennes, Ajaccio, Toulouse, Marseille ou bien les DROM … 

Chez Didaxis, nous sommes présents dans tous les départements français afin d’accompagner les entrepreneurs au plus près de chez eux. 

Ainsi, il est plus que jamais indispensable de les soutenir par une politique et des actes forts, afin de leur permettre le développement de projets, tout en les protégeant : il en va de la pérennité de notre système ! 

    Chez Didaxis, nous avons à cœur d’accompagner au mieux les indépendants, mais notre échelle ne suffit plus. Candidats aux élections présidentielles, entendez notre appel : il est temps de considérer que les freelances sont les pépites de notre économie d’aujourd’hui, et de demain. 

    Il est aujourd’hui nécessaire de placer l’entrepreneuriat au cœur des débats afin de s’inscrire dans la continuité des évolutions de notre société qui pousse de plus en plus de français à lancer leur activité et d’apporter un véritable accompagnement à ceux qui sautent le pas afin de rendre l’entrepreneuriat accessible au plus grand monde.