Le 7 décembre dernier a eu lieu dans les locaux de Didaxis un atelier autour de la communication et du marketing. Retour sur cet événement et présentation du parcours d’un de nos consultants en portage salarial avec Jean Denis.

1. Pouvez-vous présenter votre parcours professionnel ?

J’ai suivi une formation technique, en électrotechnique et en électronique, pour m’orienter vers les métiers de l’informatique. L’avènement de la micro-informatique dans les années 70 a été pour un moi un déclic. J’ai commencé par les métiers supports, pour évoluer, grâce à la formation professionnelle continue et à l’auto-formation, de l’administration à la transition des systèmes d’information.

Outre la création d’outils, je propose désormais mes services en tant que MOA, notamment pour accompagner la mise en place de la réglementation européenne relative à la protection des données (Directive 2016/680, Règlement 2016/679) et l’obligation qui en découle de mettre en place des registres de traitement. J’apporte également mon concours à l’application des obligations réglementaires en matière de qualité de la formation professionnelle et de mise en place de catalogue de formation.

Conscient de la nécessité d’emmagasiner constamment de la connaissance, j’ai pris le parti d’axer désormais ma formation sur les aspects juridiques liés à mon activité (droit commercial, droit des contrats, propriété intellectuelle, informatique et liberté, marchés publics…).

A lire aussi : le métier d’ingénieur en portage salarial

2. Qu’avez-vous pensé de l’atelier auquel vous avez assisté ?

Je travaille actuellement à l’élaboration de supports de communication (site web et plaquette) pour promouvoir mon activité. Cet atelier m’a permis d’acquérir une méthodologie adaptée à mes besoins pour prospecter et communiquer efficacement. Et les différents exemples présentés m’ont permis de voir concrètement ce qu’il convient de faire ou de ne pas faire. Sans compter la qualité des échanges avec l’intervenant et les autres participants.

3. Qu’est-ce qui vous a amené au portage salarial ?

Confronté aux limites du salariat dans la prestation de services, devenir consultant indépendant m’est apparu comme une évidence, notamment pour gérer mon plan de carrière et de formation avec une plus grande souplessegagner en proximité avec mes clients et bénéficier d’un processus de décision facilité. Aussi, au gré des échanges avec les indépendants que je connaissais, la solution du portage salarial était pour moi le moyen de passer rapidement du statut de salarié à celui d’indépendant. J’ai également pris le temps de bien comprendre la mécanique du chiffrage, d’établir un « pricer » (outil destiné à évaluer le coût salarial avec ou sans sous-traitance, en fonction de la législation du pays) et d’analyser pleinement le secteur d’activité ciblé. Je me suis alors lancé, sans être submergé par les contraintes administratives, juridiques ou financières, me concentrant ainsi sur l’essentiel de mon activité. Je considère que la sécurité ou l’absence de sécurité a toujours un prix … ou plus exactement un coût. Pour ma part, je préfère avoir une visibilité sur ce coût. 

4. Pourquoi avoir choisi Didaxis ?

A plusieurs reprises, j’ai rencontré des indépendants ou des entreprises faisant référence à Didaxis. J’ai alors pris le soin de comparer ses offres et ses services à ce que je connaissais. Didaxis offre un niveau de garantie élevé et se conforme totalement au cadre juridique du portage salarial nouvellement défini. Sa plate-forme de gestion est performante et permet de disposer de tous les éléments nécessaires au suivi de son activité. Enfin, Didaxis apporte un soutien à la création d’entreprise, qui sera la prochaine étape de mon parcours professionnel.

A lire aussi : Didaxis, champion de la croissance 2019 !

Le portage salarial vous intéresse ? Vous pouvez participer à une de nos réunions d’information ou nous contacter directement