Manager de transition depuis de nombreuses années, Marc Bosvieux fait partie des membres de la communauté Didaxis.
À travers son activité, il s’engage quotidiennement pour faire progresser les entreprises vers une économie plus durable.
Chez Didaxis, nous adoptons une démarche RSE afin de développer un monde plus vertueux et inclusif. Ainsi, nous partageons les valeurs d’engagement de Marc Bosvieux et c’est pour cette raison que nous avons souhaité lui donner la parole.
Poursuivez votre lecture pour en découvrir plus sur son parcours, son métier et ses actions !

Marc Bosvieux : un entrepreneur engagé

marc bosvieux

Né dans une famille de marins, Marc Bosvieux est un passionné de la mer qui vit entre la Bretagne et Paris. Il a pour vision de s’engager pour un développement durable fertile et vertueux.

Formé B leader et ingénieur de formation, complété d’un cursus INSEAD et ESSEC, il accompagne les entreprises sur un chemin de croissance désirable avec du management de transition, du conseil et de la formation.

Spécialisé dans les secteurs de la banque, des assurances, du conseil et de la finance, il accompagne en particulier les entreprises sur les certifications B Corp.

Comme beaucoup de professionnels du management de transition, Marc a recours au portage salarial. Sa profession est en effet particulièrement prenante, et demande beaucoup d’investissement et de réactivité. En optant pour le portage salarial, il répond ainsi à la fois à un besoin de liberté et de sécurité, puisqu’il exerce son activité de manière indépendante sans se soucier de ses tâches administratives et s’offre une couverture sociale liée au statut de salarié.

Découvrez en plus sur le métier du
manager de transition en portage salarial

Impacts Positifs : Une équipe de professionnels passionnés par le développement durable

Au quotidien, Marc Bosvieux est entouré d’une équipe de femmes et d’hommes de conviction engagés sur des projets concrets à Impacts Positifs.

Ensemble, ils apportent aux entreprises qu’ils accompagnent une méthode et des solutions afin d’assurer un meilleur équilibre “People Planet Profit”.

Ce que cela implique ? Assurer une croissance des revenus (profit), sécuriser la satisfaction de tous (people : collaborateurs, clients, fournisseurs) et développer les impacts positifs sur l’environnement (planet).
Ils redonnent ainsi du sens aux entreprises en leur permettant d’être conforme aux exigences réglementaires, d’attirer de nouveaux talents et clients, et de motiver leurs équipes.

Découvrez en plus sur le travail de Marc Bosvieux et de ses collaborateurs :

Un engagement tourné vers la mer et son écosystème

Passionné par le monde de la mer et des océans, Marc Bosvieux multiplie les engagements envers ce dernier.
Il a notamment développé le concept de “La Maison de la Mer et des Marins”, qui se caractérise par des espaces d’échanges viables, durables et fertiles, mettant en relation passionnés et porteurs de projets.
Ces espaces sont à la fois physiques et virtuels. Le lieu de rencontre physique de “La Maison de la Mer et des Marins” est La Manufacture, un living lab entièrement dédié aux travailleurs indépendants situé à Paris.
Quant aux espaces virtuels, ils se composent d’un site internet et d’une page LinkedIn, propices aux échanges de la communauté.

Des projets à impact mis en lumière

À travers les rendez-vous et rencontres de “La Maison de la Mer et des Marins”, Marc Bosvieux met en lumière des projets engagés vis-à-vis de la mer et de son écosystème.

C’est le cas du projet “Grain de Sail” par exemple.
Né à Morlaix en 2010, il se base sur la mise en place d’une économie circulaire à travers le transport à la voile de marchandises de personnes.
Concrètement, l’idée consiste à aller chercher du café et du chocolat à l’autre bout du monde, en limitant au maximum l’émission de CO2, grâce à un moyen de transport unique : le voilier-cargo.

Deuxième projet mis en lumière par “La Maison de la Mer et des Marins” : l’upcycling de voiles.
L’objectif est de passer d’une économie linéaire à une économie circulaire avec laquelle les déchets deviennent ressources, comme dans les cycles naturels.
Concrètement, cela consiste à récupérer des voiles usagées afin de les upcycler et de leur permettre de servir de nouveau, plutôt que d’être jetées.

Une conviction : les actions vertueuses existent déjà

Marc Bosvieux est persuadé d’une chose : les actions vertueuses existent déjà. Pour lui, les solutions aux problèmes environnementaux ne résident pas dans des innovations technologiques.

Tout ce dont nous avons besoin, c’est prendre du recul et se rendre compte que les gestes les plus écologiques sont ceux que l’on appliquait il y a des années, avant que le jetable ne devienne monnaie courante.
Faire réparer son téléphone défaillant au lieu d’en racheter un autre, faire recoudre son pantalon troué au lieu de foncer en magasin, utiliser des contenants consignés au lieu d’en jeter des quantités astronomiques tous les jours …

Ainsi s’engager revient aussi à reconsidérer nos gestes du quotidien, en revenant à la base, comme nous l’avons démontré dans notre article dédié aux 5 gestes à appliquer pour être écoresponsable en freelance !
Marc Bosvieux insiste aussi sur le fait que les besoins humains ne manquent pas sur les sujets liés au développement durable, notamment de personnes sachant coordonner des projets transverses !
Ainsi, si vous vous posez la question de vous engager à travers votre activité, n’hésitez plus, sautez le pas !

Petit tips : si vous ne savez pas par où commencer
pour trouver des missions à impact,
découvrez notre article à ce propos !