Lorsque l’on est freelance, la communication non verbale est d’une importance primordiale. Aujourd’hui, le comportement des personnalités publiques est analysé dans les moindres détails. L’image que dégage l’orateur à son auditoire est aussi déterminante pour le convaincre que le discours lui-même.

Dans le cadre de votre activité de freelance, vous êtes amené à négocier en direct avec des clients mais aussi à vous exprimer en public. Par conséquent, il essentiel pour vous de maîtriser votre communication non verbale.

Votre langage corporel peut effectivement vous trahir. Ainsi, il est nécessaire d’en comprendre le fonctionnement pour mieux le contrôler. L’intérêt est de convaincre de manière optimale et d’interagir efficacement avec vos clients. De plus, votre capacité à distinguer les sentiments de votre interlocuteur vous permettra d’adapter plus facilement votre discours en fonction des signaux que vous aurez détectés.

A lire : 4 règles d’or pour bien pitcher son projet

Pour mieux comprendre les différents types de communication non verbale, on dissocie deux typologies précises :

#1 Les éléments de la communication non verbale corporelle

Tous d’abord, le regard est un facteur essentiel de la communication non verbale ; il est l’outil principal de la transmission émotionnelle et du contact entre locuteur et interlocuteur. Ainsi, lors d’un entretien avec un client, il est nécessaire de le regarder dans les yeux. En fonction des situations, cela accentuera votre force  de persuasion, de connivence et d’influence, tout en rassurant sur votre franchise.

Ensuite, la posture est une des conditions sine qua non pour convaincre, notamment dans le cadre d’une relation avec un client. En ce qu’elle traduit votre confiance en vous, la posture conditionne l’image que vous dégagez auprès de votre cible. En effet, avoir le dos droit, les pieds ancrés et des mains contrôlées renvoient à une attitude de sérénité, déterminante dans le développement d’une relation commerciale de confiance.

Enfin, la gestuelle traduit souvent vos émotions. C’est pourquoi il est fondamental de la contrôler pour transmettre des signaux clairs à votre récepteur, sans être trahi pas vos propres réactions. Des gestes amples et contrôlés sont les caractéristiques d’une personne à l’aise. A l’inverse, évitez les mains dans les poches et les bras croisés, cela pourrait être interprété comme de la nervosité ou un manque de confiance en soi.

#2 Les éléments de la communication non verbale et non corporelle

Ce n’est un secret pour personne, l’apparence compte. Notamment dans le monde professionnel. Vous devez soigner votre style vestimentaire. C’est un indicateur de votre goût et de votre personnalité. De plus, être à l’aise dans sa tenue améliore la confiance en soi et influence la perception qu’ont les autres de vous. De plus, le dress code dans certains milieux est fondamental pour s’intégrer. S’il est partagé par votre client ou votre prospect, votre style vestimentaire peut vous permettre de créer un lien de connivence avec lui.. C’est ce qu’on appelle l’effet miroir. 

Enfin, apprenez à maîtriser votre voix. Que ce soit le timbre, l’intonation, le volume ou le débit, adaptez-vous au contexte et au sens du message transmis à l’interlocuteur. Savoir maîtriser son intonation est fondamental. Elle permet de donner une mélodie à la voix et au discours. Cela permet de capter l’attention de son auditoire et de transmettre des émotions pour mieux le convaincre.

Mais alors, comment améliorer sa communication verbale lorsque l'on est freelance ?

En qualité de freelance votre image est fondamentale. Vous l’aurez compris, l’image que vous renvoyez au destinataire de votre discours est aussi importante que l’argumentation elle-même. Pour vous améliorer, le théâtre est un bon moyen d’appréhender le gestuelle et l’expression en public. Les cours de chants vous permettront de maitriser votre voix mais aussi l’articulation et la respiration.

Même en étant timide devenir un bon orateur est possible. Pour maîtriser l’art d’avoir toujours raison, il suffit d’utiliser les techniques énoncées précédemment. Gardez à l’esprit que le contrôle de votre image est essentiel. A travers votre communication non-verbale, vous devez paraître confiant, que votre l’interlocuteur ressente votre aisance. Et surtout restez authentique.

Le portage salarial vous intéresse ? Vous pouvez participer à une de nos réunions d’information ou nous contacter directement.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *