Lorsque l’on fait le choix de devenir freelance, on le fait souvent par volonté d’acquérir plus de liberté et d’indépendance. Cependant, ce qui vient aussi avec ce statut particulier, c’est l’instabilité financière. En effet, contrairement à un salarié, on ne perçoit pas un revenu régulier et nos droits sont réduits (à moins d’avoir fait le choix du portage salarial 😉).
Ainsi, se poser la question de l’épargne et de l’investissement en tant que freelance peut devenir indispensable si l’on souhaite être plus serein côté finances.
Découvrez tous nos conseils pour réussir à faire coïncider entrepreneuriat et stabilité financière.

Définir un budget

Définir un budget

La règle n°1 lorsqu’on cherche à acquérir une meilleure stabilité financière, quelle que soit notre situation, est d’établir un budget.
Pour cela, commencez par évaluer vos dépenses obligatoires. Celles dont vous ne pouvez pas vous passer, et qui reviennent à intervalles réguliers. Il peut s’agir de votre loyer, de vos factures d’électricité, de vos frais bancaires, etc.
Ajoutez à cela une somme attribuée à vos dépenses de loisirs. Veillez à rester sur des objectifs réalistes, afin d’être sûr que vous parviendrez à les respecter.
Enfin, tous les mois, mettez l’argent restant sur un compte épargne. Vous commencerez ainsi à constituer une épargne de précaution.

Constituer une épargne de précaution

Constituer une épargne de précaution

Mettre de l’argent de côté afin de constituer une épargne de précaution est très conseillé. Il vous permet de faire face aux dépenses imprévues et aux moments de baisse d’activité que vous pourrez connaître en tant que freelance.
Pour cela, le plus facile reste d’utiliser un livret d’épargne tel que le Livret A car il ne comporte pas de risque ?
Oui, cependant, le taux de rémunération de ce type de livret est très faible. En effet, bien qu’il ait doublé au 1er février 2022, le taux du livret A, même revalorisé, reste très nettement inférieur à l’inflation (5,8 % en juin 2022).
Ainsi, il peut être intéressant de chercher à investir dans d’autres types de placements. Vous vous assurerez une meilleure rentabilité :

  • Assurance vie : Un placement financier qui permet au souscripteur d’épargner de l’argent dans l’objectif de le transmettre à un bénéficiaire lorsque survient un événement lié à l’assuré (son décès ou sa survie).
  • PEA (Plan d’Épargne en Actions) : Un placement financier qui permet d’acquérir un portefeuille d’actions d’entreprises européennes tout en bénéficiant, sous conditions, d’une exonération d’impôt.
  • PER (Plan d’Épargne Retraite) : Un produit d’épargne à long terme qui permet d’économiser pendant votre vie active pour obtenir, à partir de l’âge de la retraite, un capital ou une rente.
  • Compte-titres : Un compte bancaire qui permet aux investisseurs de placer leur argent en bourse dans plusieurs valeurs mobilières comme les actions, les obligations, les parts de FCP, les trackers (ou ETF) et bien plus encore.
  • Private equity : La prise de participation au capital d’une ou plusieurs entreprises non cotées en bourse et qui ont besoin de financements.

Investir quand on est freelance

Investir quand on est freelance

Investir dans l’immobilier ou la finance quand on est freelance ?

Si vous souhaitez investir, deux solutions se présentent à vous :

  • Investir dans l’immobilier : les prix ne faisant qu’augmenter dans ce secteur, c’est une option qui vous assure de faire du bénéfice dans les années qui viennent. Cependant, c’est aussi un investissement sur le long terme. Il requiert de la patience et une bonne capacité de gestion de vos revenus.
  • Investir dans les marchés financiers : c’est la solution qui conviendra aux plus impatients d’entre vous. En effet, les placements financiers vous permettront d’avoir des revenus sur investissement plus rapides que sur l’immobilier. Cependant, ce sont aussi des placements plus risqués. Il est impossible de prévoir l’évolution des cours du marché avec certitude. Les marchés financiers peuvent tout de même représenter un investissement sur le long terme qui s’avèrera plus fructueux selon les rendements de vos placements.

Vous l’aurez compris, le choix de votre type d’investissement ne dépend pas réellement de votre statut d’auto-entrepreneur, mais surtout de votre profil. Faites le point sur vos attentes, votre volonté de prendre des risques ou d’obtenir des retours sur investissement rapides, et déterminez ainsi le type de placement qui vous conviendra le mieux.

Si vous choisissez d’investir dans les marchés financiers, n’hésitez pas à vous faire accompagner par Mon Petit Placement. Cette fintech lyonnaise démocratise l’investissement financier avec une offre innovante et sur-mesure qui vaut le détour !

Avec Mon Petit Placement, vous pouvez commencer à investir dès 300€ et 100% en ligne, depuis votre canapé. Le petit plus ? Vous complétez un formulaire rapide qui permet aux experts de cerner votre profil investisseur. Par la suite, vous recevez une vidéo personnalisée qui vous indique la meilleure stratégie à adopter selon votre profil.

En plus, nous vous avons déniché un code promo de -30% sur vos frais de commissions pendant 1 an ! Alors profitez-en ! Code : DIDAXIS30

Quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour investir quand on est freelance ?

Il y a trois pratiques de base à adopter quand on investit :

  • La première consiste à choisir le bon moment pour investir : Spoiler, il n’y en a pas ! Retenez que plus vous investirez tôt, plus votre placement sera rémunérateur. En effet, vos placements seront moins dépendants des fluctuations à court terme. Ils seront donc plus rémunérateurs grâce aux intérêts composés (qui permettent à vos gains passés de vous rapporter des gains futurs).
  • La deuxième est une règle obligatoire : diversifier ! Il est indispensable de ne pas dépendre d’un seul placement. En effet, c’est une pratique périlleuse car vous risquez de perdre tout l’argent que vous avez placé si le cours de l’action s’effondre. Ainsi, diversifiez vos placements et étalez les risques.
  • Le troisième consiste à investir en plusieurs fois : Étaler ses investissements dans le temps permet en effet de lisser votre entrée sur le marché et de ne pas risquer de tout investir à la mauvaise période.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour épargner, investir et vous permettre ainsi de bénéficier d’une meilleure stabilité financière, même en tant que freelance !
À vous de jouer !
(Et si êtes à la recherche d’astuces pour bien gérer votre vie d’indépendant, rendez-vous dans la rubrique “Conseils” de notre blog 😉)