Guillaume Cairou, président de Didaxis, animait ce mardi 24 mars une session de Facebook Live dédié au coronavirus et au portage salarial. L’occasion de faire un point sur la situation sanitaire, les actions du Gouvernement en faveur des indépendants et d’imaginer collectivement l’après-confinement. Retour sur cet événement. 

Coronavirus et portage salarial : quels sont les mesures prises pour les portés ?

Face à l’épidémie de coronavirus que nous connaissons, le Gouvernement a mis en place différentes mesures pour les indépendants. Certaines d’entre-elles sont transposable au portage salarial.  

#1 L’arrêt de travail pour tous les parents 

Tous les parents d’enfants de moins de 16 ans qui ne peuvent pas exercer leur activité de salarié porté à distance, ont la possibilité de demander à leur médecin un arrêt de travail pour garder leurs enfants. Vous n’aurez aucun délai de carence pour cet arrêt. Vous pourrez ainsi maintenir un revenu pendant cette première période de quarantaine.  

#2 Le chômage partiel pour les salariés portés 

La Fédération des Entreprises de Portage Salarial (FEPS) dont Didaxis est membre fondateur a obtenu du ministère du Travail et du ministère de l’Economie que l’activité du portage salarial soit éligible au chômage partiel. Il reste maintenant à en décrire les contours.  Nous sommes ainsi dans l’attente de la publication d’un décret pour connaître toutes les conditions permettant d’en bénéficier. Rappelons que si vous souhaitez faire une demande de chômage partiel, cela n’est possible que si vous êtes dans l’impossibilité d’exercer votre activité en télétravail. La demande devra être motivée par des raisons valables, le coronavirus n’étant pas un motif à la demande de chômage partiel.  

Vous êtes éligible au chômage partiel ? Contactez votre gestionnaire, Didaxis se charge de faire la demande ! 

#3 La prime d’activité pour les entrepreneurs 

Proposé par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, une prime exceptionnelle de 1 000€ exonéré de toute charge sociale et impôt, sera versée aux salariés qui maintiennent leur activité au cours de la période de confinement. Les indépendants en portage pourront eux aussi profiter de ce coup de pouce.   

#4 Le fond de solidarité pour indépendants 

Un fond de solidarité de 1 500€ a été mis en place à destination des indépendants. Mais attention, cette aide forfaitaire ne profitera pas à tous les travailleurs indépendants et micro-entrepreneurs.  Pour en bénéficier, vous devez observer une baisse de votre activité pendant la crise de plus de 70% par rapport au même mois de l’année précédente. 

« Nous avons en face de nous un Gouvernement qui fera tout pour soutenir à la fois l’activité pendant le confinement et favoriser le rebond lorsque la vie reprendra son cours. » 

Comment travailler différemment à l’heure d’une pandémie mondiale ?

Face à cette crise, nous sommes tous logés à la même enseigne, quel que soit notre secteur d’activité ou notre métier. Cette situation nous amène à nous poser la question de la manière dont nous devons travailler. 

A lire aussi : le télétravail prend son envol

Il est important que chaque salarié porté conserve une activité à minima, car nous ne savons pas quand s’arrêtera cette crise ni comment va évoluer la situation. Ainsi, pendant cette période de trouble, maintenez une relation avec vos clients et vos partenaires. Plutôt que d’annuler les contrats, il est préférable de négocier avec vos clients un report de mission. L’activité pourra se rattraper demain. L’intérêt est de minimiser la perte d’activité qui normalement devrait durer jusqu’à fin avril, début mai. 

« Je veux vous rassurer et je vous invite de votre côté à rassurer vos clients. » 

Ce moment doit aussi être mis à profit pour réfléchir collectivement au monde de demain. Au travail de demain, à la façon de collaborer et à la façon de lier son activité professionnelle avec certaines passions, avec certaines activités associatives qui donnent du sens à ce que l’on fait.

Confinement : comment tirer profit de cette période d’accalmie ?

Cette période de menace peut se transformer en une période d’opportunités pour ceux qui sont proactifs. Utilisez ce temps pour retisser des liens avec votre réseau professionnel. Rapprochez-vous de compétences complémentaires pour vous entraider. Dans ces situations, tout le monde est utile ! Et pour ceux qui ont annulé des missions, l’intérêt, c’est aussi d’essayer de regarder d’autres perspectives.  

Vous pouvez notamment en profiter pour vous former et acquérir de nouvelles compétences. Différentes grandes écoles proposent de suivre des MOOCS gratuits sur des différentes thématiques : la gestion du stress, l’organisation au travail, la gestion de projets… Des formations relativement pratiques quand on est indépendant. C’est aussi le moment de réfléchir à votre activité et d’imaginer de nouvelles façon de travailler à travers le digital et peut être profiter de cette période pour imaginer l’après-confinement. Mais n’oubliez pas, la priorité reste de prendre soin de vous, de votre famille et de vos proches. 

Comment se passe la période de confinement pour Didaxis et ses équipes ?

Les membres de l’équipe Didaxis sont confinés depuis les annonces du Président de la République. Grâce aux différents outils que nous avons mis en place en interne, nous gardons un lien quotidien les uns avec les autres. Notre outil 100% en ligne à destination des salariés portés est un vrai atout. Grâce à cela, dans des périodes comme celle que l’on traverse en ce moment, vous avez la possibilité de faire vos reportings et de suivre votre activité depuis n’importe où. Tout comme nos gestionnaires peuvent suivre à distance votre activité.  

A lire aussi : Didaxis champion de la croissance 2019

Didaxis, c’est plus qu’une société de portage salarial. C’est une communauté. Notre ADN c’est l’engagement au service de vous tous : consultants, indépendants, entrepreneurs.Nous allons mettre en œuvre toutes les solidarités possibles pour répondre à vos besoins. Aujourd’hui, toutes les informations concernant les indépendants ne sont pas figées. Nous avons mis en place le site www.coronavirus.didaxis.fr  vous pourrez suivre l’actualité en ligne sur le coronavirus ainsi que les mesures sanitaires et réglementaires en vigueur pour votre activité.  

« Coronavirus et portage salarial : envisageons positivement l’avenir ensemble. »