Plusieurs études montrent que depuis 2009, l’engagement des salariés au sein de leur entreprise a diminué. Face à la pression qui les écrase, beaucoup décident de démissionner pour devenir travailleur indépendant. Cependant, trouver le bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle peut s’avérer compliqué. Comment jongler avec les deux ? Didaxis vous présente ses 5 conseils d’experts ! 

1. Définissez vos heures de travail

Lorsque l’on est indépendant, créateur d’entreprise ou freelance, on ne compte pas ses heures ! Et son activité professionnelle peut alors progressivement empiéter sur sa vie privée. Il est donc important d’utiliser l’avantage qu’offre le travail indépendant pour définir ses propres horaires de travail. En vous tenant à un cadre horaire défini, vous vous créerez des espaces privés de liberté pour réaliser des objectifs personnels, cultiver votre lien social et profiter de votre vie de famille. En organisant ainsi votre temps, vous serez plus à même de vous consacrer pleinement à votre mission professionnelle en temps voulu.

2. Déterminez les tâches prioritaires des tâches quotidiennes

Pour mener de front votre activité, vous devez savoir identifier vos tâches dites de « fond » et vos tâches récurrentes. Prenez de la hauteur pour améliorer vos procédés et repenser vos méthodes de fonctionnement. Organisez donc vos missions pour prioriser les plus importantes. Pour cela, mettez en place des « to do list » et déterminez des dates pour la réalisation de vos missions importantes afin de ne pas vous éparpiller dans la réalisation de tâches secondaires. Vous gagnerez ainsi en productivité quotidienne.

A lire aussi : les 5 outils incontournables pour les travailleurs indépendants

3. Travailler en indépendant : l'importance de déléguer

Beaucoup de poids pèse sur les épaules d’un indépendant, et vouloir tout assumer ne permet pas d’être productif et créatif. Etre indépendant ne signifie pas être seul. Pensez donc à déléguer pour mieux répartir votre charge de travail ou à vous faire accompagner là où cela est possible. Les indépendants de Didaxis profitent d’un accompagnement dans la gestion administrative, financière et comptable de leur activité. C’est un gain de temps ; ils peuvent ainsi se concentrer sur leur cœur de métier.

4. Trouvez des espaces de travail stimulants

De nombreux indépendants travaillent chez eux et ont du mal à faire la limite entre leur vie privée et leur vie professionnelle. Nombre d’entre eux ont également du mal avec la solitude de l’indépendant. Travailler dans un espace de coworking est une solution parfois plus adaptée, permettant non seulement de bénéficier d’un espace de travail partagé mais aussi d’avoir un accès direct à un réseau de travailleurs qui favorise ainsi l’échange et l’ouverture. Avec la Manufacture qui ouvrira prochainement ses portes, Didaxis permettra à tous ses consultants de bénéficier d’un lieu regroupant toutes les énergies mais surtout tous les services utiles aux travailleurs indépendants.

5. Apprenez à prendre soin de vous

Votre performance est liée à votre bien-être physique et mental. Il est donc primordial de bénéficier d’une bonne hygiène de vie et de s’accorder des moments pour entretenir son corps et vider son esprit. Pensez donc à dormir suffisamment, à vous hydrater régulièrement, à vous nourrir de manière équilibrée, à pratiquer une activité sportive ou encore à apprendre à vous relaxer. Cela ne nous empêchera pas pour autant de vous amuser. Mais cela fera de vous un indépendant motivé.

A lire aussi : indépendant, l’importance du bien-être au travail

Le portage salarial vous intéresse ? Vous pouvez participer à une de nos réunions d’information ou nous contacter directement